Le coin mémoire d’une secrétaire de Mairie

Secrétaire de Mairie depuis 30 ans, dans une commune de 2 600 habitants, comme beaucoup d’entre nous, je classe des circulaires, je repère des sites, je fais des copies d’articles qui semblent intéressants, mais quand j’en ai besoin....

Passionnée d’informatique, j’ai décidé d’utiliser cette technologie pour retrouver en quelques clics les informations que j’ai classées !
Si mon travail peut servir à d’autres alors tant mieux .... mais il n’est pas exhaustif... et malheureusement, le temps se raréfie pour le faire vivre régulièrement.

Je vous précise qu’il n’y a pas besoin d’identifiants pour se connecter tout ce qui est à voir l’est sans connexion spécifique. L’espace identification de la page d’accueil sert uniquement à mettre un nouvel article, alors sauf si vous souhaitez contribuer à ce site (ce qui est aussi envisageable...), vous n’avez pas pas besoin d’être identifié.

Mon premier contact avec le métier
Article mis en ligne le 2 avril 2014
dernière modification le 20 août 2009
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF

J’ai commencé mes fonctions de secrétaire de mairie par des remplacements et dans mon premier poste, il m’a été remis un petit texte qui m’a tout de suite fait mesurer l’ampleur de la tâche qui m’attendait

"Portrait du parfait Secrétaire de Mairie

ou une conception qui a la vie dure"

C’est un monsieur qui doit être très instruit et ne jamais le paraître. Il doit connaitre toutes les lois, tous les décrets, tous les règlements, tous les arrêtés, mais si un particulier vient à la Mairie pour se renseigner, le "greffier" doit s’ingénier à fournir discrètement au Maire les éléments d’une réponse qui satisfera le chef et l’administré.
Le Secrétaire de Mairie doit travailler sans arrêt mais être à tous moments à la disposition du conseil et du public. Il doit subir toutes les mauvaises humeurs et rester souriant. Il doit accepter toutes les opinions, mais ne jamais montrer la sienne. Il doit tirer tous les marrons du feu, mais s’effacer au bon moment. Il doit tout connaître et ne rien savoir. Il doit tout entendre et ne rien retenir. Il doit toujours être là et ne jamais sortir. Il n’a pas le droit d’être malade, cela gêne le service. Il doit assister aux séances du Conseil, attendre qu’on l’interroge, mais ne jamais intervenir sans permission. Il doit entendre les plus énormes absurdités et les trouver spirituelles. Il doit toujours, rester dans l’ombre et n’en jamais sortir. Il est de ceux qui connaissent le budget d’une commune, mais il doit être le seul à n’en jamais discuter. Il est le serviteur de tous, mais tous l’envient. Pour les travailleurs manuels, il est un bourgeois. Pour les bourgeois, c’est un domestique.
C’est l’homme de tous les devoirs, mais le seul qui n’a aucun droit.

L. Quincy

Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

A télécharger

Pas de documents à télécharger pour cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.2